Nos produits

  • Contrôle des Rongeurs
    • Céréales
    • Blocs
    • Pâtes
    • Tablettes
    • Matériels & Accessoires
    • Lutte alternative
    • Spécial Mairie
    • Gamme Revente
  • Contrôle des Insectes
    • Advion Gels
    • Eradex Guêpes Fourmis DP
    • Monitoring
  • Contrôle des Termites

Newsletter

Contrôle des Termites

Insectes sociaux vivant sous terre en colonie de plusieurs milliers d’individus, les termites trouvent leur nourriture, la cellulose, dans le bois, le carton, le papier. Ennemis invisibles, ils ne révèlent leur présence que lorsqu’il est trop tard. Seul un professionnel peut les détecter à temps.


Les termites sont de petits insectes qui causent de grands dégâts !

larves larves larves larves larves larves

La méthode SENTRI TECH protège de toutes les espèces de Termites souterrains et assure leur élimination en cas d’invasion, tout en respectant l’environnement.

SENTRI TECH .... C’est une protection active et une élimination durable. « Les termites n’ont aucune chance ». Méthode aussi sûre qu’efficace, la méthode SENTRI TECH est un véritable barrage aux termites !

larves larves larves

Fruit du travail de Dow AgroSciences, la méthode SENTRI TECH a déjà 20 ans d’efficacité et de recul derrière elle, en France et dans les Dom. LIPHATECH est le distributeur exclusif en France.

Pour assurer un ciblage précis de la colonie, une élimination garantie et un suivi rigoureux, seuls des professionnels sélectionnés et formés par LIPHATECH sont habilités à appliquer le traitement. A voscôtés pour résoudre le problème termites auquel vous êtes confrontés, l’Applicateur Autorisé SENTRITECH bénéficie d’une formation continue pour réactualiser ses compétences et des contrôles qualités sur site peuvent être effectués ponctuellement. Ainsi la préservation de votre patrimoine est entre de bonnes mains.

Le réseau d’applicateurs en France

Le réseau SENTRI TECH c’est 37 entreprises et 72 agences en France. Le traitement SENTRI TECH est exclusivement mis en œuvre par un professionnel qualifié. L’applicateur SENTRI TECH est un expert de la lutte anti-termites :

Il a suivi une formation complète, théorique et pratique

Il détient obligatoirement le certificat SENTRI TECH

Il actualise régulièrement ses compétences à travers une formation continue

Il est soumis à des contrôles qualité aléatoires et indépendants

Il est disponible au plus près de chez vous

Le savoir-faire des applicateurs SENTRI TECH conjugué à l’efficacité de la méthode est pour vous l’assurance d’une élimination durable.

LIPHATECH offre la proximité d’un réseau dédié sur toutes les régions termitées, en assurant :

  • Le suivi personnalisé de chaque Applicateur : formation commerciale et technique adaptée à chaque client
  • Le suivi et l’accompagnement technique régulier
  • L’information réglementaire
  • Le bilan technique et commercial annuel
  • Le support promotion et développement

Ainsi la préservation de votre patrimoine est entre de bonnes mains.

Téléchargez la liste des Applicateurs Autorisés ici.

Qu’est-ce que le procédé SENTRI TECH ?

La méthode

Des boîtiers contenant l’appât sont placés à des points stratégiques. Les termites nourriciers ne peuvent y résister et contaminent à coup sûr toute la colonie. Vous avez l’assurance d’un ciblage précis, d’une élimination garantie et d’un suivi sans surcoût qui vous met à l’abri de toute réinfestation. L’élimination radicale se double en effet d’une protection extérieure, active et durable, qui protège votre maison de toute nouvelle intrusion.

SENTRI TECH conjugue tous les atouts pour vous débarrasser des termites à coup sûr ou vous en protéger. En effet, vous habitez en zone termitée mais ils n’ont pas encore envahi votre maison ? Alors le contrat SENTRI TECH assure une protection active et durable. Les stations Sentrisol, contenant l’appât Haute Densité sont placées autour de votre maison, formant ainsi une « barrière protectrice ».

Les atouts de la méthode

Efficacité avec élimination garantie de toutes les espèces de termites souterrain

Protection active 24H/24

Mise en place par un professionnel suivi et contrôlé

La référence technique la plus innovante sur le marché (4 ème génération de formulation)

20 ans d’expérience et plus de 20 000 logements débarrassés des termites en France

Certification CTBP+ : les appâts utilisés par SENTRI TECH sont certifiés pour une utilisation en France métropolitaine, en Guadeloupe et Martinique (sur Heterotermes sp. Et Nasutitermes sp), à la Réunion (sur Coptotermes sp.) et en Guyanne (sur Heterotermes sp. et Coptotermes sp.). C’est un gage de qualité délivré par le FCBA.

Label Excell + : Après analyse, le laboratoire Excell a considéré que la formulation des appâts du procédé SENTRI TECH peut être utilisé en tous lieux même sensibles ou la qualité de l’air est primordiale (chambres d’enfants, écoles, crèches, environnement vinicole...).

Discrétion du dispositif avec boîtiers sécurisés ne présentant aucun danger pour les enfants et animaux domestiques

Impact minimum sur l’environnement

Aucune gêne pour les habitants : les stations contenant l’appât sont placées à des points stratégiques, sans affecter la structure du logement. Ainsi la méthode SENTRI TECH est redoutablement efficace contre les termites, tout en préservant le confort, la santé et l’intégrité de l’habitat :

  • Méthode ne nécessitant aucun travaux dans et autour de la maison
  • Respect total des murs, sols, plafonds, décoration...
  • Aucune nuisance pour les habitants qui peuvent continuer à occuper leur logement

Récupération des déchets et traitement dans une filière spécialisée

Dow AgroSciences, leader mondial de l’anti termite

Entité de The Dow Chemical Company, Dow AgroSciences est une société leader dans le domaine de la protection et l’amélioration des cultures. Elle est l’un des principaux fournisseurs mondiaux de produits pour la protection des plantes, de semences et de produits issus de la biotechnologie.

Dow AgroSciences est également leader sur le marché des anti-termites sur appâts en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes, en Asie Pacifique et bien sûr en Europe.

Le siège mondial de Dow AgroSciences est basé à Indianapolis aux Etats-Unis. Dans le monde, elle emploie 8 000 personnes dans 50 pays et réalise 7.1 milliards de dollars de chiffre d’affaires (2013), dont 10% sont investis dans la recherche.

En France, Dow AgroSciences emploie plus de 200 personnes, dont 30 pour la recherche et développement.

Par la confiance qu’elle investit dans la matière grise, Dow AgroSciences donne naissance à des solutions innovantes pour l’homme et respectueuses pour ce qui l’entoure.

Les termites : un véritable fléau

Les dégâts causés par les termites Ces insectes voraces n’épargnent rien sur leur passage. Tout ce qui contient de la cellulose est impitoyablement dévoré : charpentes, livres, huisseries, arbres d’alignement, maisons particulières, immeubles, bâtiments publics, patrimoine historique, zones rurales et centre urbains : rien n’échappe à leur appétit.

fleau fleau fleau fleau

Des dégâts de grande ampleur à l’intérieur ne sont pas toujours révélés par des symptômes extérieurs. Le bois est consommé en lamelle dans le sens des fibres, mais aucun rejet de sciure ne signale la présence d’une colonie. En effet, les termites qui transpercent la pellicule externe (bois superficiel, papier peint, plinthes, livres, etc.) s’empressent de reboucher l’orifice avec un mélange de salive et de déjection, ne laissant derrière eux qu’une petite trace brune par plus grosse d’une tête d’épingle. Un patrimoine tout entier peut ainsi être rapidement anéanti ... en toute discrétion.

De plus en plus de régions touchées. Les termites ignorent les distances et semblent ne pas connaître de limite. De plus en plus de propriétaires de maisons et d’immeubles, mais aussi de collectivités sont directement confrontés à la menace. Toute la France va-t-elle être dévorée ?

Pour certains spécialistes, les premiers dégâts de termites remontent au XVIIIe siècle dans les ports du Sud-Ouest, avec les 1ères importations de bois exotiques par la Compagnie des Indes. Pour d’autres, elle serait due au transport de bois contaminé depuis les Etats-Unis à la fin du XIXe siècle. Quoi qu’il en soit, dans les années 1950, les termites semblaient se cantonner aux régions côtières du Sud-Ouest et au bassin méditerranéen. L’infestation a progressé vers le Centre, le Nord et même l’Est de la France, pour concerner désormais les trois quarts du territoire ! Aujourd’hui, un département sur deux est touché par le fléau et depuis mars 2003, Paris, avec plus de 1500 immeubles infestés dans 15 arrondissements, est classée en zone de surveillance par arrêté préfectoral.

Comment expliquer une telle progression ?

Tout d’abord l’utilisation de bois plus tendres, tel que le pin s’est généralisée. Dans le même temps nos maisons étaient davantage chauffées, offrant un terrain idéal aux termites. En outre, le transport inter régional de matériaux et de gravât a permis au problème de se déplacer. Enfin, il faut aussi tenir compte de la capacité des colonies à se multiplier par l’essaimage : une fois par an, des centaines de reproducteurs ailés s’envolent pour donner naissance à une nouvelle population.

Connaître le comportement des termites

Les termites vivent en colonies de plusieurs milliers d’individus et se nourrissent des matériaux cellulosiques, bois et papier, qu’ils consomment par l’intérieur, à l’abri de la lumière. Et donc de manière quasiment imperceptible.

Les termites que l’on rencontre en France dans les constructions appartiennent au genre Reticulitermes. Comme les abeilles ou les fourmis, ils sont organisés en société, dont les différents membres remplissent chacun une mission précise :

Les termites ouvriers : nourrir la colonie

Petits et blancs, ils sont les plus nombreux ....et les plus destructeurs. Ils consomment la cellulose, la digèrent, et la régurgitent pour nourrir tous les autres membres de la colonie. Constamment en recherche de nourriture, ils prospectent rapidement en franchissant tous les obstacles.

Les termites soldats : défendre la colonie

Les « soldats » se distinguent par leur tête disproportionnée, très colorée, et dotée de deux grosses mandibules avec lesquelles ils combattent leurs principaux ennemis : les fourmis.

Les couples reproducteurs : faire croître la colonie

De couleur sombre, chaque couple est composé d’un mâle ayant perdu ses ailes et d’une femelle sans ailes et à l’abdomen hyper développé et aux teintes variées. Celui-ci permet de produire plusieurs milliers d’œufs par an. La femelle reproductrice est incapable de se déplacer. Elle est aussi alimentée par les ouvriers.

Les néoténiques, reproducteurs secondaires

Lorsque la population est suffisamment développée, on rencontre des reproducteurs secondaires, appelés néoténiques. De 5 à 6 mm de long, ils possèdent sur le dos de petites ébauches d’ailes et peuvent fonder un peu plus loin, une nouvelle colonie.

Que dit la loi ?

A partir de 1999 ... la réglementation se focalise dans un 1 er temps sur la délimitation des zones infestées et la lutte.

C’est ainsi que 7 ans après, le 8 juin 1999, la loi n°99-471 tendant à protéger les acquéreurs et propriétaires d’immeubles contre les termites et autres insectes xylophages a été votée à l’unanimité par l’Assemblée Nationale.

Elle définit les modalités de mise en œuvre d’une politique de lutte dans laquelle sont engagés tous les acteurs : l’Etat, les collectivités locales, les professionnels ainsi que les propriétaires d’immeubles.

Cette loi a été complétée en juillet 2000 par un décret relatif aux articles 4,5 et 8.

En juillet 2000, par le décret n° 2000-613 (13 juillet 2000) précisant les mesures mentionnées aux articles 2,3,4,5 et 8 de la loi. Lui-même complété le 10 août 2000, par un arrêté fixant le modèle de l’état parasitaire mentionné à l’article 6 du décret n°2000-613.

Les conséquences qui découlent de l’application de ces textes sont multiples :

  • Déclarations obligatoires des foyers d’infestations par les propriétaires, les occupants ou les syndicats de propriétaires.

  • Participation aux actions de prévention dans les secteurs délimités par le préfet :

    • Traitement des déchets de démolition contaminés par les termites,

    • Réalisation d’un état relatif à la présence de termite dans le bâtiment au moment de la vente d’un immeuble. L’article R.271-5 du code de la construction et de l’habitation fixe la durée de validité du rapport à 6 mois (il était de 3 mois dans les textes d’application de la loi 99-471). Alors que la fonction d’expertise n’était pas suffisamment encadrée dans la loi 99-471, causant ainsi beaucoup de litiges lors de l’établissement des états parasitaires qui étaient quelquefois réalisés par des personnes n’ayant pas la compétence adaptée, l’odonnance2005-655 et ses textes d’application fixent des exigences de compétence qui doivent obligatoirement être sanctionnées par une certification de type ISO 17024. Ainsi depuis le mois de novembre 2007, les personnes réalisant un état relatif à la présence de termite dans le bâtiment doivent être titulaires d’une certification délivrée par un organisme accrédité par le COFRAC et ont la qualité d’Opérateurs en Diagnostic Immobilier (O.D.I).

Pour de plus amples informations : http://termite.com.fr/reglementation/